Actualités

Négoce 

La FC2A à la rencontre des écoles

Agrodistribution | Publié le

La FC2A fait tomber les barrières avec l'enseignement à l'occasion d'un premier forum qui a réuni, le 6 novembre à Rennes, une centaine de participants issus d'établissements agricoles et de négoces.

De gauche à droite, Sébastien Neveu, délégué régional Négoce Ouest, Marie-Michèle Cottebrune de la Draaf Normandie, Vincent Morantin de la Draaf-SRFD Bretagne, Christine Dimeglio de la Draaf Bretagne, Lucie Martin de la FC2A et Martial Loiret de la Draaf-SRFD Pays de la Loire. © H. LAURANDEL
De gauche à droite, Sébastien Neveu, délégué régional Négoce Ouest, Marie-Michèle Cottebrune de la Draaf Normandie, Vincent Morantin de la Draaf-SRFD Bretagne, Christine Dimeglio de la Draaf Bretagne, Lucie Martin de la FC2A et Martial Loiret de la Draaf-SRFD Pays de la Loire. © H. LAURANDEL

Mardi 6 novembre à Rennes, près de 70 représentants de lycées agricoles, de CFA, de maisons familiales et rurales et de l'école d'ingénieur Esa à Angers, ont pu rencontrer une trentaine de membres du négoce agricole, lors d'un forum organisé par Négoce Ouest, sous l'égide de la FC2A (Fédération du commerce agricole), et les Draaf de Bretagne, Pays de la Loire et Normandie.

Première déclinaison de la convention avec la DGER

Cet évènement est en fait la première action concrète dans le cadre de la convention nationale signée entre la FC2A et la DGER le 1er mars 2017 lors du Sia. Une convention qui vise à rendre plus visible les métiers du commerce agricole et à faciliter les collaborations entre les entreprises et l’enseignement

« Nous avons préparé ce forum avec les Draaf de la grande région couverte par Négoce Ouest. Elles ont identifié les écoles à inviter », expliquent Lucie Martin de la FC2A et Sébastien Neveu, délégué régional de Négoce Ouest. La région Ouest a été choisie pour cette première car elle a déjà été rodée avec l’organisation de job dating sur le Space depuis trois ans.

Cinq ateliers de travail

Une initiative pertinente et judicieuse qui tombe dans une période où tous sont quelque peu bousculés. L’enseignement agricole voit ses effectifs d’élèves se réduire chaque année. Dans le négoce, le recrutement reste toujours un point de difficulté et la législation sur la séparation conseil/vente apporte son lot de questions quant aux métiers du terrain.

Aussi, cette journée fut avant tout l’objet d’échanges en salle lors d’une intervention sur la loi fraîchement promulguée le 5 septembre pour la liberté de choisir son avenir professionnel et d’une table ronde, lors d’un cocktail déjeunatoire et de cinq ateliers de travail.

Des idées de collaboration

Il est intéressant d’observer à quel point les établissements de formation sont prêts à travailler de concert avec le monde de l’entreprise. « J’invite les responsables de négoce à venir frapper aux portes des écoles et des maisons familiales et rurales pour être partie prenante dans les formations et l’amélioration de l’image des métiers, afin de faire venir des jeunes vers ces métiers », a conclu Bertrand Lengagne, directeur de la MFR Coqueréaumont (Seine-Maritime), lors de son intervention à la table ronde.

Les idées de collaboration émises lors des ateliers ne manquent pas : portes ouvertes, conventions de partenariat pour visiter les entreprises, stages de professeurs en entreprises, participation des négociants aux comités de pilotage ou au conseil d’administration des établissements, désignation d’un référent dans chaque entreprise qui assure le lien avec les écoles... Des éléments qui pourront être repris dans la feuille de route qui sera établie à la suite de ce forum.

Une journée qui renforce la motivation de la FC2A à réitérer un tel évènement, sûrement dans une autre région comme les Hauts-de-France. En attendant, la fédération est invitée à participer à la rénovation du référentiel du BTS technico-commercial.

Hélène Laurandel