Actualités

Hauts-de-France 

Carré accueille des start-up agricoles israéliennes

Agrodistribution | Publié le

Dans le cadre du France-Israël Agtech Day 2018, dix-sept start-up israéliennes spécialisées dans le domaine agricole sont venues à la rencontre des professionnels français de l’agriculture, le 27 novembre dernier, dans la ferme pilote du Groupe Carré, à Gouy-sous-Bellonne (Pas-de-Calais).

La rencontre avec les start-up israéliennes a réuni une cinquantaine de personnes dans les locaux de la ferme pilote du Groupe Carré.
La rencontre avec les start-up israéliennes a réuni une cinquantaine de personnes dans les locaux de la ferme pilote du Groupe Carré.

Elles s’appellent CropX, Netafim, Taranis, Sempro Lab… ou Inspecto, et sont spécialisées dans les analyses de sol, logiciels de gestion d’exploitation, systèmes d’irrigation, internet des objets, détection de nuisibles ou de ravageurs, ou encore mesure de contaminants. Ces start-up, toutes d’origine israélienne, se sont fait un nom dans leur pays, et tentent aujourd’hui de développer leur savoir-faire et leurs outils, hors de leurs frontières et notamment en France.

Une journée de rencontre avec le monde agricole

Le département commercial de l’ambassade d’Israël en France, avec l’appui de la société française Valeur-Tech, a eu l’idée d’organiser une mission dédiée aux technologies en agriculture sur le territoire français, les 27 et 28 novembre. Au cours de ces deux journées marathon, l’après-midi du mardi 27 novembre se déroulait dans les locaux de la ferme pilote du Groupe Carré, à Gouy-sous-Bellone dans le Pas-de-Calais.

« Nous avons réuni à cette occasion une cinquantaine de participants, précise Antoine Phelippeau, responsable de la ferme pilote. Nous avons notamment invité nos partenaires de l’appro, des services et des OAD, une vingtaine d’entreprises étaient présentes. Cette journée se préparait de longue date, puisque nous avons été reçus à l’ambassade d’Israël en janvier dernier. »

De la détection aérienne au sexe des œufs

Après une présentation par le Groupe Carré de son entreprise et de la façon dont les agriculteurs français abordent les technologies nouvelles, les dix-sept start-up ont à leur tour expliqué l’intérêt de leurs produits ou de leurs prestations, sous forme de pitch de 5 minutes. Parmi les services présentés par les entreprises israéliennes, Sempro Lab propose un dispositif d’agriculture de précision, Taranis, un système de surveillance par imageries satellites, aériennes ou drones, des maladies, attaques de ravageurs ou carences des cultures.

Et Livegg propose un outil pour connaître le sexe des œufs en incubation. Ce dispositif permet de retirer des incubateurs les œufs mâles avant qu’ils ne deviennent des poussins, et de ne pas avoir ainsi à les éliminer une fois nés. « Les Israéliens sont aussi des experts des outils de gestion de l’irrigation », constate Antoine Phelippeau.

Blandine Cailliez