Actualités

Financement 

Groupe d'aucy ouvre son capital à la Région Bretagne

Agrodistribution | Publié le

Le jeudi 10 janvier, la prise de participation, à hauteur de 5 millions d’euros, de la Région Bretagne au capital de groupe d’aucy holding a été officialisée.

À droite, Serge Le Bartz, président de Groupe d’aucy, vient d’officialiser l’entrée dans le capital de GDH de la Région Bretagne avec son président, Loïg Chesnais-Girard.
À droite, Serge Le Bartz, président de Groupe d’aucy, vient d’officialiser l’entrée dans le capital de GDH de la Région Bretagne avec son président, Loïg Chesnais-Girard.

C’est dans la nouvelle structure Groupe d’aucy holding (GDH) que la Région Bretagne a pris part au capital à hauteur de 5 M€, avec une officialisation de cet évènement jeudi 10 janvier. En fait, cet acte fait suite à une avance remboursable également de 5 M€ faite par la Région Bretagne en 2016 à Groupe d’aucy, remboursée sur 2018 et que la région a souhaité convertir en prise de participation au capital de GDH.

La holding regroupe les activités d’aucy long life dans la production de légumes en conserve, surgelés et plats cuisinés, et d’Œufs-food (œufs coquilles et œufs élaborés). Elle est donc ouverte aux investisseurs externes souhaitant accompagner son développement.

La Bretagne, futur leader européen du bien-manger

Désormais, la Région Bretagne détient 2,72 % du capital de GDH et devient membre du comité stratégique, avec un poste de censeur au conseil d’administration. Elle obtient ainsi un droit d’information sur l’activité et les décisions du groupe et la possibilité de faire connaître sa vision stratégique. En effet, cette prise de participation est pour cette région un atout supplémentaire dans le cadre de son objectif de devenir leader du bien-manger en Europe. GDH est la seconde société dans laquelle la Région Bretagne est entrée au capital. En juillet 2018, elle a injecté 2 M€ dans le groupe YerBreizh.

Le site sur lequel s’est déroulé l’officialisation de cet évènement est symbolique : il s’est déroulé en effet sur le site de la future casserie d’œufs Cocotine de Ploërmel, soutenue par la Région à hauteur de 2,4 M€ dont 50 % de fonds européens.

Prochaine étape : l’union avec Triskalia au 1er juillet 2019

La prochaine étape du Groupe d’aucy, qui se fait attendre, est l’officialisation de son union avec Triskalia, une fois que l'Autorité de la concurrence aura délivré son autorisation. L'union devrait être en fait effective au 1er juillet 2019 pour une fusion programmée en 2020.

Hélène Laurandel